• 20 janvier 2011
    Le Manège Sénart

    Une machine extraordinaire aux dimensions hors normes
    qui prend toute sa dimension en mouvement


    Trois buffles géants, quatre insectes grimpeurs, dix insectes sur rail, trois têtes de poissons... 
    Aux commandes de ces bêtes fantastiques, les enfants peuvent jouer, le temps d’un tour aux marionnettistes.

    Ce manège est magnifique. Ces bestioles sont tellement réalistes et poétiques à la fois. Autant de qualité artistique, placée dans les mains des petits comme des grands, rend cet ensemble très beau.

       « Construire un objet en mouvement, c’est créer une architecture vivante. Le mouvement caractérise la vie. Dans une machine, le châssis constitue le squelette, les vérins, poulies, engrenages sont les muscles et l’habillage en bois, la peau.

    Il ne s’agit pas là de reproduire ou d’imiter la nature mais de s’en inspirer, de se servir de ses formes, de ses tensions, de son mouvement pour inventer, créer un langage qui va s’appuyer sur la relation entre la machine et l’animal.

    Mais ce langage est complexe et fragile.

    La manière et le moyen de créer un mouvement interviennent autant. La présence de manipulateurs, ici, l’utilisateur enfant ou adulte, renforce encore cette idée de vie et donne au mouvement de la machine un sens supplémentaire. Cet ensemble forme le couple machine/manipulateur.

    La machine devient acteur et le manipulateur joue de cet instrument. »

    François Delarozière / La Machine

    En savoir plus ou moins...

     



  • 2 janvier 2011
    Design Museum de Holon
    conçu par Ron Arad


     



  • 17 décembre 2010
    Jean-Michel Basquiat

    Au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris
    Quel talent !

    Admirables, fascinants, magiques, émouvants, fous...
    Les tableaux de Basquiat présentés à la rétrospective du Musée d'Art Moderne sont d'une beauté brute. A visiter après avoir vu le documentaire "Jean Michel Basquiat, The radiant child" !

     

    En savoir plus ou moins...

    Une profusion de tableaux, un foisonnement au sein de chaque toile. L'ensemble est inscrit là avec beaucoup de force, de rapidité, d'évidence, débordant de références et de paroles.




  • 01 décembre 2010
    La Saatchi Gallery

    Expo du Tri Postal
    Un bouillonnement poétique et politique.


    J’y vais, j'n'y vais pas...
    L’Art contemporain, ça m’ennuie profondément bien souvent. Je n’éprouve rien mais je dois porter une réflexion purement cérébrale.
    Malgré tout quelque chose me donne envie d'aller voir cette expo. Est-ce les images vues dans la presse, ou bien, ce mot de "collection"?
    En effet, j’aime les expositions collectives de collectionneurs . J’aime découvrir ces regroupements.
    Et là, surprise, bonne surprise.

    Cette exposition, je la trouve vraiment belle, authentique et riche de messages.

     

    En savoir plus ou moins...                          


    De cette exposition se dégage un sentiment de désarroi, tantôt amer, tantôt solennel, tantôt angoissé.

    Brut, la réalité transperce de cet ensemble hétéroclite et multiple dans ses médiums et ses sujets.



  • 10 novembre 2010
    Mobi Boom

    Aux Arts Décoratifs
    Un résumé super intéressant de l'évolution du design sur le scène française de 1945 à 1975.

     

    Alors que la création de mobilier s'est profondément modifiée tant dans les formes que dans les matériaux durant ces années d'après-guerre, cette exposition montre l'émergence de ces nouveaux talents mais également l'importance des éditeurs et des lieux de diffusion.

    Peut-être est-ce par ce que cette époque est celle de ma petite enfance, mais J'ai trouvé réjouissant et passionnant de pouvoir inscrire l'origine du design au niveau historique et social. De réaliser que le France fut l'avant-garde du design durant les Trentes Glorieuses, les années de croissance d'après-guerre. Ce design marque profondément à mon sens les tendances d'aujourd'hui et fait référence dans la création actuelle. Inlassablement nous revenons à cette création, à ces découvertes.

     

    En savoir plus ou moins... 


    Il est frustrant de ne pas pouvoir toucher ces matériaux et essayer ce mobilier qui par ses lignes évoque le confort et le plaisir, mais je comprends, ce n'est pas un show-room ! En revanche j'aurai aimé, avec nostalgie, pouvoir photographier sous différents angles ces couleurs, ces lignes, ces objets.

    Toutefois, il y a 2 ans j'avais pris un peu d'avance lors de l'exposition "vente par catalogue du magasin Prisunic des 70's" au VIA à Dausmenil. Ce sont ces photos que je mets en vis-à vis de ces quelques ligne consacrées à MobiBoom.

    Concernant le design des 70's, je garde en mémoire le show-room XXL à Montreuil, un immense hangar où l'on peut très vite replonger dans cet univers !



  • 04 novembre 2010 
    Nancy Spero

    Coup de cœur
    J'allais voir Arman, j'ai découvert Nancy Spero.

     

    Je ne la connaissais pas, ce fût une belle découverte. Un très beau travail.

    Avec une soixantaine d'oeuvres sur papier, l'exposition donne à voir le travail d'une artiste engagée, dont on retient la puissance autant que la beauté.

    Dans sa chronique à Télérama, Olivier Cena titre "L'art comme un sport de combat" pour continuer : "Nancy Spero, elle, utilisait beaucoup de techniques légères tempérant la violence de certains de ses propos."

    Je trouve ces mots très justes.



    En savoir plus ou moins ...

    J'ai vraiment aimé ce travail de l'impression sur papier, de l'empreinte, de la sérigraphie, de la linographie, de la gouache, du papier malmené, du collage bout-à-bout.



  • 05 octobre 2010
    Flavia Cocchi

    à la galerie Anatome
    Graphiste, elle interroge inlassablement la lettre dans son rapport à l’espace.

    Finesse dans le traitement des signes et des visuels, délicatesse dans les détails, les transparences et les couleurs.  Pour moi, poésie et limpidité résume ce travail du livre, de l'affiche et du visuel de Flavia Cocchi que j'ai découvert lors de cette exposition.  

     

    En savoir plus ou moins...

    En guise de vitrines, des caissons d’envoi d’objets de la poste suisse sont aménagés pour montrer livres ou croquis préparatoires. Une belle scénographie à la galerie Anatome qui, vraiment est un lieu a connaitre.

     



  • 20 juillet 2010
    Manolo Valdès

    à Chambord
    Monumentalité et sensualité

    Ce parcours parmi les œuvres de Manolo Valdès dans les méandres du château est un vrai régal.
    Beaucoup de volupté se dégage de ces sculptures. La grandeur et les matériaux utilisés évoquent la puissance du travail physique, du corps se confrontant à la création.

    Le dialogue existe entre le travail de Manolo Valdès et ce lieu mais également entre nous et ces personnages sculptés.

    Ces sculptures nous mettent en condition pour apprécier le travail laborieux de cette architecture, en découvrir les subtilités. Ou inversement ?
    La couleur des pierres, des ardoises, la finesse des boiseries, des moulures, des ornements combiné à ce travail artistique, en plein été, c'est vraiment très beau.


    En savoir plus ou moins...

    Des œuvres majestueuses dans un immense et bel espace.



  • 13 juillet 2010

    L'helice Terrestre de l'orbière
    Une œuvre d'art façonnée par Warminsky.

    L'art brut habite un ancien village troglodyte :
    un lieu envoutant et fascinant à découvrir

    Cette œuvre est composée de deux espaces concomitant : l'un entièrement creusé dans la roche, l'autre en béton, modelé et moulé à ciel ouvert.

     

    En savoir plus ou moins...

    Est-ce la transformation d'un village en œuvre artistique (appartenant à la famille de l'art insolite), est-ce la multitude des jeux qui se dégagent de cet espace (labyrinthique, sonore, lumineux), est-ce l'implication physique engendrée par la notion d'escalade et de confrontation à l'espace fermé puis ouvert, est-ce le côté surprenant et atypique du lieu ?

    En tous les cas, pour moi il s'agit d'un univers à part entière, d'un lieu à la fois envoutant, amusant et attachant à découvrir.



  • 03 décembre 2009
    Michel Quarez
     
    À la bibliothèque Forney,
    l'art de l'affiche et des couleurs fluos.

    À travers de multiples affiches, Le dynamisme chromatique de Quarez (inconditionnel des encres fluorescentes), habite avec puissance l'espace, ici celui de la bibliothèque.

    La simplicité des formes, la spontanéité des dessins et la puissance des aplats colorés rendent efficace le message véhiculé et l'affiche devient je trouve une "œuvre" à part entière.  
     

     

    En savoir plus ou moins...